Peut-on se faire arnaquer en achetant une œuvre d’art ?

Question qui taraude nombre d’entre vous !

La vraie arnaque sur le marché de l’art consiste à se faire vendre une copie à la place d’un original. Ce risque là se limite à des œuvres d’artistes reconnus où les faussaires peuvent gagner beaucoup d’argent.  Il leur faut ensuite duper une galerie ou une maison de vente aux enchères pour pouvoir écouler leurs faux. Autant dire qu’il y a très peu de chance que cela vous arrive !

Pour n’en citer qu’un, le peintre Utrillo (1883-1955) fut longtemps copié et de nombreux faux ont circulé sur le marché.

En revanche, lorsqu’on achète une œuvre d’art, on a souvent peur de ne pas payer le juste prix. Comment savoir ce que vaut la peinture pour laquelle vous avez eu un coup de cœur ?

 

Utrillo

Maurice Utrillo – Les couleurs de la vie

 

La valeur d’une œuvre peut toujours être discutée mais il me semble avant tout qu’elle répond à des critères objectifs. Voici quelques repères et suggestions :

  • Le prix d’une œuvre unique (ex : peinture, dessin, collage…) est en général plus élevé que celui d’une œuvre reproductible (ex : photo, gravure, sérigraphie…). L’un des avantages du multiple est justement de mettre les œuvres d’art à la portée de tous.

 

  • Le matériau utilisé pour la réalisation de l’œuvre impacte son prix. Dans le cas d’une sculpture, le bronze est plus coûteux que la terre cuite. Il en va de même pour la dimension d’une œuvre. Plus une peinture est grande, plus le coût d’achat de la toile vierge sera élevé pour l’artiste.

 

Sylvie de Meurville I Murs Blancs

Sylvie de Meurville – Maurienne 6, 23 x 19 x 5 cm, 2012. Crédit photo Eol.

  • Certains artistes mettent une journée à peindre une toile, d’autres mettent 2 ans à parvenir à en faire ce qu’ils souhaitent. Le temps passé sur une œuvre est rarement un bon critère pour déterminer son prix. Ce qui compte, c’est la cohérence visuelle, l’effet qu’elle a sur vous !

 

  • Jetez un coup d’œil au parcours de l’artiste : Exerce t-il depuis longtemps ? A-t-il suivi les cours d’une école en particulier ? Son travail est-il régulièrement exposé et où ? A t-il déjà été acheté par des collectionneurs renommés ? Connaître son activité vous donne une idée de sa visibilité, de l’intérêt porté à son travail.

 

  • A t-il déjà été représenté par une galerie ? Dans la mesure où elle le repère et arrive à vendre ses œuvres auprès de son réseau d’acheteurs, elle contribue à sa notoriété et créé une valeur de marché. Si une œuvre est vendue à 3000 € en galerie, il y a de fortes chances que vous deviez débourser le même prix en direct auprès de l’artiste ou sur internet.

 

  • Est-ce un artiste côté ? Pour le savoir, il vous faut vous abonner à Artprice, site qui vous dira si ses œuvres ont déjà été vendues en maison de vente aux enchères. La côte a valeur de référence sur le marché. Attention cependant, il n’est pas si courant qu’un artiste vivant soit vendu aux enchères. En ne vous intéressant qu’aux artistes cotés, vous risqueriez ainsi de passer à côté d’artistes tout aussi remarquables !

 

Enfin il y a le prix du cœur. Celui que vous êtes prêt à mettre pour acquérir l’œuvre qui vous aura émus et que vous aurez plaisir à contempler chez vous…

Si vous avez le moindre doute sur le prix d’une œuvre, n’hésitez pas à me solliciter. Je vous aiderai volontiers à y voir plus clair !

 

Eva Klötgen I Murs Blancs

Eva Klötgen – Poisson du Loiret – 115x190cm

Showing 2 comments
  • PHB
    Répondre

    Bonjour,
    Je souhaiterais avoir votre avis sur l’artis peintre Mahssine oussamane présenté par Celt on paris

    • Alexia
      Répondre

      Bonjour !
      Avec plaisir, qu’est-ce que vous aimeriez savoir à son sujet ?
      Si cela vous va, je vous propose qu’on s’appelle pour en discuter. Cela sera peut être plus simple !
      Voici mon numéro 06 09 50 59 96.
      A très bientôt,
      Alexia

Laissez un commentaire

Start typing and press Enter to search